► FREE SHIPPING for ALL domestic orders over $50 ◄

KONA : les 4 précieux conseils de Coach Bart pour réussir sa course

Bart Rolet, notre ambassadeur Naak, a participé 3 fois aux championnats du monde IRONMAN à Kona, Hawaï. A chaque fois, il est descendu sous la barre des 10h et a terminé 3ème québécois lors de sa dernière participation en 2015. Coach Bart donne ses conseils sur la mythique course qui réunit chaque année en octobre les meilleurs athlètes mondiaux sur la plus longue distance en triathlon.

Naak : Comment décrirais-tu Kona en 3 mots?

Découvrir l'Essence du Triathlon.

Naak : Quelle est ton histoire avec Kona ?

J'ai participé trois fois à Kona. En fait j'aimais l'idée d'y retourner tous les deux ans si la chance me souriait. À date ça a plutôt bien fonctionné, mais je vais sans doute devoir passer mon tour pour 2017 car je travaille sur d'autres projets.

Ma première participation à Kona était la découverte : participer à toutes les activités, profiter de chaque moment, et comprendre pourquoi c'est une course comme aucune autre. En dehors du fait que ce soit un championnat mondial, c'est un mythe irremplaçable qu'il faut vivre pour comprendre.

Départ de la natation de l'Ironman à Kona

Naak : Comment aborder Kona tactiquement ? 

La stratégie dépend avant tout des conditions météos. Comme d'habitude, c'est important de garder son calme pendant la nage. La différence avec les autres IRONMAN c'est qu'ici tout le monde nage vite. Donc oubliez l'idée de trouver un petit groupe ou de nager "dans sa bulle": la "machine à laver" dure 4300m (ha oui, le parcours est plus long également).

En vélo, ça roule fort, mais il faut être patient. Personnellement, c'est mon parcours favori. La cote d'Hawaï qui se trouve un peu après la mi-course permet de voir qui a roulé intelligemment. La descente dans le vent est incroyable et demande de bonne aptitudes de cycliste. Ma partie préférée reste la dernière heure de course : il y a un méchant vent de face qui favorise les "gros gabaris". C'est vraiment un feeling incroyable d'être en forme à ce moment là et d'avaler les concurrents un à un sur la légendaire Queen K Highway.

Coach Bart sur le circuit de vélo aux championnats du monde IRONMAN à Kona

En course à pied, l'important est d'adapter son pace par rapport à la chaleur et à l'humidité. Il faut rester à l'écoute de son corps et sonder sa chaleur corporelle. 

Pour moi, le plus difficile est la partie sur la Queen K Highway : on a dépassé la mi-course, mais les faux plats en plein champs de lave ne semblent jamais finir. 

Ma partie préférée reste le "Natural Energy Lab". À partir de là, on commence à pouvoir imaginer le final : c'est le 'retour à la maison'. J'ai souvent un second souffle à ce moment là.

Naak : Il fait très chaud à Kona. Quel conseil de nutrition donnerais-tu pendant la course ?

Avoir un bon plan de nutrition est primordial. Mais il est encore plus important de savoir l'adapter suivant les faits de courses et les conditions. Il faut prendre son temps aux stations de ravitaillements pour refroidir la chaleur corporelle.

 

Coach Bart utilise les barres d'énergie Naak pour alimenter ses entrainements. Clique ici pour en savoir plus sur nos barres innovantes et 100% naturelles faites à base de poudre de grillon.

 

Naak : Quel conseil donnerais-tu aux athlètes qui participent à Kona pour la première fois ?

Souviens toi d'où tu viens, de la première fois que tu as vu Kona à la TV ou sur internet, du travail réalisé pour arriver là, de tous les gens qui t'ont aidé, et du rêve que tu es en train de vivre (même si par moments ça ressemble plus à un cauchemar quand les choses ne roulent pas comme on le voudrait).

Arrivée de l'Ironman à Kona

Naak : En dehors du triathlon, quelle est la chose que tu apprécies le plus à Kona ?

L'atmosphère magique que dégage les lieux.

Naak : Qu'aimerais-tu améliorer la prochaine fois que tu feras Kona ?

J'aimerais y retourner dans 2-3 ans. Mon objectif est de passer sous la barre des 9h30.

 

Tu n'as pas encore essayé les barres Naak ? Faites à base de poudre de grillon, la source de protéine la plus durable de la planète, les barres Naak ont été développées en collaboration avec des nutritionnistes du sport et un chef Montréalais. Clique ici pour en savoir plus.

Sport

← Older Post Newer Post →