OBTENEZ 15% DE RABAIS SUR VOTRE PREMIÈRE COMMANDE

En vous inscrivant à l'infolettre!

DÉCOUVREZ LES BOITES CADEAUX DE NOEL


LIVRAISON GRATUITE AU CANADA POUR LES COMMANDES À PARTIR DE 50$

160km de course en un jour, un ultra marathon pour le personnel soignant

160 km, en 22 heures et 49 minutes. Non vous ne rêvez pas, c’est l’ultra marathon qu’a réalisé samedi 24 mars 2020, Nicolas Danne, un français d’origine et québécois de cœur dans son quartier Montréalais, Villeray.

Comme de nombreux athlètes d'endurance en ce moment, Nicolas a vu toutes ses courses du printemps et de l’été annulées. Loin de se laisser abattre, il a souhaité se lancer un nouveau défi sur une ultra distance pour soutenir une cause qui lui tient à coeur.

En effet, plus qu’un exploit personnel, c’est surtout un acte d’une grande générosité. Quoi de mieux que de vouloir aider le personnel soignant qui lutte tous les jours face à la pandémie actuelle ?

Grâce à son incroyable performance et à l’élan de solidarité qu’a réussi à créer Nicolas, 4,366$ ont été récoltés à l’heure actuelle pour un objectif de $5000. Si vous souhaitez y participer, il est encore possible en faisant un don ici : https://www.gofundme.com/f/160km-to-support-montreal-covid19

Toute l’équipe Näak est très fière de collaborer avec Nicolas. Ci-dessous, il vous donne tous ses conseils sur l'hydratation et la nutrition lors d'un ultra marathon en se basant sur son expérience.

Näak : D'où est venue l'idée de faire ce défi et qu'est ce qui t'as motivé ?

Nicolas Danne : L’idée m'est venue en voyant l’exploit réalisé par David Kilgore, athlète ON des US. Ayant toute ma famille en France qui travaille dans le domaine médical et ainsi que des proches ici, j’ai voulu aider à ma manière. Allier ma passion pour la course à pied à l’entraide pour le domaine soignant.

Näak : Quelle a été ta préparation, ton entrainement ?

Nicolas Danne : Mon entraînement est quotidien je cours en moyenne 80-120km par semaine, tout ça en ajoutant du vélo pour croiser les entraînements. La dernière semaine, j’ai très peu couru pour réserver de l'énergie pour la grosse aventure du samedi !

Näak: Qu'as-tu mangé la semaine qui a précédé ta course ?

Nicolas Danne : La semaine précédent la course, j’ai fais attention à ne rien manger de frit, ou de trop gras. Pas mal de fruits et légumes de 7 jours à 4 jours avant et ensuite je charge en pâtes, riz, quinoa.

Näak : Qu'as-tu mangé pendant ta course ?

Nicolas Danne : Pendant ma course, j'essaye de manger toutes les 30min à raison de 300 calories par heure. Samedi il faisait chaud, il fallait donc faire attention aussi à la prise de sel. J’ai donc consommé pas mal de capsules de sel au matin pour anticiper l’après-midi. Ensuite c’était des barres Näak, des bretzels, des compotes de fruits, car je suis quand même un gros fan de semi liquide quand la course devient longue et que le corps a dû mal à s’alimenter. Au soir, c’était de la soupe chaude avec du sel pour me tenir chaud.
Apprenez-en plus sur la nutrition et le sport dans cet article !
 


"En ultramarathon, c’est la tête qui prend le dessus sur le corps. Si la tête ne veut plus, le corps ne suivra pas."  Nicolas Danne

 

Näak : Qu'as-tu mangé après ta course ?

Nicolas Danne : Après la course, j’ai pris une barre Näak au sel de mer et une soupe Lipton pour faire le plein de sel avant d’aller dormir!

Näak : Comment as-tu géré ton hydratation pendant ta course?

Nicolas Danne : Boire toutes les 15 minutes, vraiment il faut être attentif à ça, surtout avec la chaleur. J’avais toujours une flask avec moi de 250 ML, et dans les 30 derniers km, un ami avait aussi une autre 500ML pour moi car j’étais assoiffé en permanence. Il neigeait encore mardi de la semaine dernière!
Apprenez en plus sur l'hydratation et les électrolytes dans cet article ! 

Näak : Comment tu te sens maintenant ? À quoi va ressembler ta récupération ?

Nicolas Danne : Je me sens très fatigué, j’ai des douleurs résiduelles à droite à gauche, mais en général je vais bien je marche, j’ai juste mal aux pieds….et des gros down de fatigue dans la journée à des moments un peu bizarre.
Ma récupération va ressembler à un repos de course pour 2 semaines, j’irais peut être faire rouler mon vélo un peu, mais 0 intensité. Des bains, des massages avec un appareil d’electro stimulation, me rouler. Toutes nos courses sont annulées, il ne faut pas se rusher et compromettre le reste de l’année.

Näak : As-tu des conseils à donner à ceux qui veulent se mettre à la course à pied ?

Nicolas Danne : Tout d’abord il faut bien s’équiper. Pendant cette pandémie, on a pû remarquer un grand nombre de nouveaux coureurs mal équipés. Une paire de chaussures adaptées vous donnera un plaisir de pratique et vous évitera aussi de vous blesser.
Ensuite il faut commencer progressivement. Il existe beaucoup de plans de course à pied qui alterne la course et marche au départ pour habituer votre corps à encaisser les impacts. Partir pour un 10km tout de suite serait une erreur !
Et en dernier, écouter votre corps ! Si votre corps est fatigué, reposez vous ! Si votre plan d’entraînement dis “allez courir”, vous pouvez aussi l’alterner avec du vélo, ou alors du yoga !

Si vous souhaitez bénéficier des produits Näak que Nicolas a utilisé lors de sa course ultra, c'est par ici !

Nicolas Danne ultra marathon for caregivers

Je ne le réalise pas encore. Je ne suis pas quelqu’un qui aime la lumière, alors j’étais même un peu gêné d’avoir plein de messages et d’appuis. Je suis par contre très fier de l’avoir fait et surtout pour cette cause-là." Nicolas Danne

inspiration running values

← Article précédent Article suivant →



Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés