OBTENEZ 15% DE RABAIS SUR VOTRE PREMIÈRE COMMANDE

En vous inscrivant à l'infolettre!

DÉCOUVREZ LES BOITES CADEAUX DE NOEL


FREE SHIPPING IN Canada and THE US FOR ORDERS OVER 50$

Black Canyon Ultra 100k - Récit de course d’Elliot Cardin

Elliot Cardin, son nom vous dit peut-être quelque chose, car ce jeune Québécois de Bromont fait partie de l'élite des athlètes d'endurance. Elliot a commencé à faire de la course il y a quelques années et n'a jamais abandonné. La course de trail est devenue une passion pour lui et notre ambassadeur Näak la partage avec nous aujourd'hui. Elliot nous fait part de son meilleur souvenir de course, son exploit au Black Canyon Ultra 100k 2020.

Näak: Pourquoi as-tu choisi la Black Canyon Ultra?

Elliot Cardin : S'entrainer pour des ultras marathons en travaillant en maçonnerie c'est loin d'être reposant. Après une année 2019 difficile, quelques abandons et courses décevantes, j'avais envie de partir 2020 du bon pied. Étant sur le chômage à partir du mois de décembre, j'ai pu commencer à m'entrainer sérieusement et cumuler du millage. La shape était super bonne en début d'année ce qui m'a donné envie d'aller compétitionner à l'étranger. Je voulais une course avec du calibre afin de voir mon niveau par rapport aux meilleurs de ma discipline.

Je suis vite tombé sur le 100K de Black Canyon en Arizona. C'est une des quatre courses offrant la possibilité d'aller chercher un laissé passer pour la Western State 100 via le golden ticket. La Western State c'est le Super Bowl du trailrunning aux É.-U. et il est seulement possible d'y participer via un tirage, une sélection de l'ultra trail world tour ou bien en gagnant le golden ticket.

Cet attrait rend la course relevée chaque année ou des professionnels font leur apparition afin d'obtenir leur ticket. Il y a deux tickets disponibles. Un pour la première et deuxième position chez les hommes et chez les femmes. Bref, course parfaite pour ce que je cherchais, mais malheureusement la course affichait sold out... J'ai pris une chance, écris à l'organisation afin d'obtenir une place sur la course et heureusement, ils ont accepté de me faire rentrer.

"Mon meilleur souvenir de course est clairement mon sprint d'arrivée avec Charlie Ware au Black Canyon Ultra 100k cet hiver." Elliot Cardin

Édition 2020

Elliot Cardin : Sur cette édition 2020, on n’attendait nul autre que Hayden Hawks, un des meilleurs trailleurs américains. Plusieurs autres gros noms figuraient aussi sur la liste des coureurs comme Tyler Sigl, Charlie Ware et Mario Mendoza détenteur du record 50k treadmill. Faire la première ou deuxième position parmi ces coureurs aguerris me semblait impossible. Mon but était d'aller voir où je me situais parmi ces bons coureurs et je me permettais à peine de rêver d'obtenir le golden ticket.

Avant la course

Elliot Cardin : Je suis arrivé avec ma mère cinq jours avant la course, ce qui m'a laissé le temps d'explorer un peu. Ma soif d'aventure et d'explorer m'a fait faire quelques folies. Je me suis entrainé les quatre jours en altitude à plus de 2000m et deux jours avant la course, je n'ai pu résister à descendre dans le grand canyon et subir la brutale montée de celui-ci.

J'ai paniqué un peu après, j'avais les jambes détruites. J'espérais qu'une bonne journée de récupération suffit pour être frais le jour de la course, mais aucunement. La veille j'ai fait l'erreur de mettre trop de crème anti-inflammatoire avec capsaïcin pour essayer de minimiser les dégâts. Mes jambes ont chauffé en fou pendant des heures ou j'étais censé préparer mon gear pour me coucher tôt et limiter le stresse d'avant course... échec total.

"Ma soif d'aventure m'a fait faire quelques folies." Elliot Cardin

Race Day

Elliot Cardin : Départ 7:00 am, 3 degrés et encore bien raqué. C'est le temps d'assumer les folies et tout donner quand même. Un départ rapide comme je m'y attendais. À un pace de 3:40, avec Hayden Hawks en tête je m'assure de rester près des meneurs. Durant les vingt premiers kilomètres, je me situe en 6e place. Je reste patient, mon plan est d'attaquer une fois arrivé à mi-course.

Au trentième, tout va bien, je suis bien réchauffé et je sens moins les courbatures, mais je suis induit accidentellement en erreur par un coureur derrière. Je l'entends crier "wrong way" , je m’arrête et regarde plus loin et je n’aperçois aucun balisage. Je rebrousse chemin pour finalement croiser un autre coureur qui m'assure que j'étais sur le bon chemin et que l'autre gars venait de perdre son cell. Je comprends qu'il avait probablement dit " NO WAY " et non " WRONG WAY " cheers à mon anglais qui est à point...

C'est à ce moment que je me mets à accélérer même s'il est encore tôt. Entre le 30e et le 60e kilo, je remonte les rangs pour m'installer en 3e place. Les sensations sont très bonnes je continue d’accélérer malgré la chaleur qui s'installe et les montées qui m'attendent dans le canyon. À 70k toujours aucun signe du 2e et je commence à souffrir de la chaleur. J'ai des nausées et de la difficulté à m’alimenter, mais je m'attache comme jamais à cette 3e position qui m'assure le golden ticket. Hayden Hawks a déjà sa place assurée sur la Western State avec l'ultra trail world tour donc dans ce cas les tickets vont à la 2e et 3e place.

C'est seulement à l'avant-dernier ravito, soit 5k avant la ligne d'arrivé qu'on m'a informé que le 2e était tout près. J'ai tout donné pour essayer de réduire l'écart. C'est à un kilometre de l'arrivée que j'aperçois enfin le 2e Charlie Ware. La course s'est finie au sprint que j'ai perdu de 8sc. Quand même, épic pour une arrivée sur un 100k. C'est fou la joie que j'ai eue d'obtenir ce golden ticket, mais surtout celle de voir que je suis capable d’être compétitif parmi les meilleurs. J'ai encore beaucoup à gagner pour être parmi ces professionnels, mais finir à 24 minutes de Hayden Hawks et figurer parmi les meilleurs temps de ce parcours en 8h19, ça m'a donné un bon coup de motivation. Moi qui pensais à peine possible obtenir ce ticket et me voilà avec sur le podium.

"Cette troisième place est la performance dont je suis le plus fier." Elliot Cardin

Athlètes running

← Article précédent Article suivant →



Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés