OBTENEZ 15% DE RABAIS SUR VOTRE PREMIÈRE COMMANDE

En vous inscrivant à l'infolettre!

DÉCOUVREZ LES BOITES CADEAUX DE NOEL


LIVRAISON GRATUITE AU CANADA ET AUX US POUR dès 50$

NOVEMBRE SOLIDAIRE - 1 PRODUIT ACHETE = 1$ reversé pour aider les jeunes athlètes

Le défi Everesting d'Elliot Cardin

Samedi 31 Octobre, c’est Halloween. Toutes sortes de choses extraordinaires peuvent arriver, parfois certaines sont difficiles à croire : fantômes, morts-vivants, sorcières…

C’est pourtant un défi monstre bien réel qui attend le coureur d’Ultra et ambassadeur Näak Elliot Cardin (@elliotcardin) ce jour là. Il tentera, épaulé par l’équipe Näak, de battre le record du monde d’un dénivelé positif d’une valeur symbolique de 8848 mètres, soit l’élévation de l’Everest. C’est une tâche bien ardue car selon le magazine spécialisé Runner’s World seulement 154 coureurs ont jamais réussi à effectuer cette ascension à pied, bien que ce défi soit relativement commun dans le monde du cyclisme. C’est cette épreuve, relevée par les coureurs de sentier les plus courageux, qui porte le nom d’Everesting.

Le record Canadien d’une une telle élévation, actuellement tenu par Ryan Atkins (@ryanatkinsdiet), champion de monde de course a obstacle, est de 11h19. En Juillet 2020, Le champion du monde et athlète multidisciplinaire a réussi cet exploit sur le Mont Sutton, situé au Québec et populaire auprès des coureurs locaux. C’est sur cette même montagne qu’Elliot Cardin tentera de battre son record : « Sutton est près de chez moi et j’adore cette montagne. C’est une montée parfaite pour ce genre de défi avec 25% de pente. Pas trop raide, pas trop plat et peu technique. Parfait pour aller vite et cumuler le dénivelé positif ! » nous confie-t-il.

La montée fait 0,97km et offre 250m de dénivelé. Pour atteindre une élévation de 8848 mètres, le québécois devra la parcourir 36 fois, en montée puis en descente, pour un total proche de 70km. « Ça va piquer un peu », dit-il euphémiquement.

Mais le jeune étudiant en Naturopathie ne sort pas de nulle part. En 2017, il se fait un nom en finissant 2ème au 80K de Bear Mountain, à New York. L’année suivante, il accomplit un autre exploit en remportant l’UTHC 65K. Début 2020, il remporte la 3ème place au Black Canyon Ultra et se voit offrir un ticket d’or pour la Western State 2021, course emblématique du monde de l’Ultra Endurance.

Il est également physiquement et mentalement préparé : de par ses multiples expériences d’Ultra Endurance et nombreuses années de végétalisme, il est l’incarnation du « Mens sana in corpore sano ». Il s'entraîne depuis septembre pour ce défi de taille : après avoir enchaîné le 125K Harricana et le 45K du Beluga Trail, il se prépare pour le 160K du Bromont Ultra qui sera finalement annulé. L'entraînement se transforme en même temps que l’objectif, et c’est ainsi que le projet Everesting est né pour le coureur.

L’équipe Näak sera, elle aussi, au rendez-vous : « J’ai la chance d’avoir des commanditaires qui me supportent énormément et c’est 100% le cas avec Näak. L’équipe est dynamique et toujours prête à embarquer dans mes projets. [...] Näak, pour moi, c’est plus qu’un simple commanditaire, c’est mon gang d’ami sur qui je peux toujours compter. » En effet, le coureur bénéficiera de soutien nutritionnel, technique et moral par Näak : barres Ultra Energy™ et protéines Ultra Recovery™ seront évidemment au rendez-vous, mais aussi la présence d’un entraîneur de course qui donnera un avis externe d’expert, d’une nutritionniste qui guidera les ‘quoi’, ‘comment’ et ‘quand’ de sa nutrition, de coureurs qui monteront et descendront pour l’accompagner à chaque étape, et d’amis qui encourageront et soutiendront, tous réunis autour de l’épique aventure pour faire d’Elliot Cardin le futur détenteur du record du monde.

Le coureur se sent confiant, prêt à faire une bonne performance : « Je suis reposé, J’ai fait de bons entraînements et mon teste pré-défi a été concluant. » Il espère cependant que ses récentes douleurs au niveau de la bandelette iliotibiale, qui l’avaient beaucoup ralenti dans ses courses en 2020, ne lui poseront pas de problèmes pour ce défi particulièrement exigeant pour les genoux, chevilles et mollets.

Pour faire partie de l’aventure : @naakbars @elliotcardin



← Article précédent Article suivant →



Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés