OBTENEZ 15% DE RABAIS SUR VOTRE PREMIÈRE COMMANDE

En vous inscrivant à l'infolettre!

DÉCOUVREZ LES BOITES CADEAUX DE NOEL


LIVRAISON GRATUITE AU CANADA ET AUX US POUR dès 50$

NOVEMBRE SOLIDAIRE - 1 PRODUIT ACHETE = 1$ reversé pour aider les jeunes athlètes

L'empreinte environnementale de Näak

Vous le savez, chez Näak, la préservation de notre planète est au cœur de nos préoccupations. C’est avec cette ambition qu’est née notre startup. En effet, nos deux cofondateurs font partie d’une génération qui réalise l’impact de notre alimentation sur l’environnement. Ils ont pris conscience de la nécessité de disposer de produits alimentaires durables qui ont un impact positif sur la santé, les performances sportives et l’environnement. Or, il est communément admis que la population mondiale dépassera les 9 milliards d’habitants d’ici 2050. Selon la FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture), les productions alimentaires devront être doublées afin de répondre à la demande croissante en nourriture et notamment en protéines animales. Cependant, notre planète peut-elle subvenir à ces besoins ?

NOTRE PLANÈTE EN DANGER

Aujourd’hui, notre Terre va mal. Très mal. L’industrie alimentaire est l’une des principales sources de pollution de la planète. Nourrir plus de 7 milliards d’habitants a de lourdes conséquences sur notre environnement. L’ampleur de l’industrie alimentaire ainsi que l’ensemble des méthodes employées sont les principales causes de la détérioration que notre environnement connaît aujourd’hui : déforestation, érosion des sols, épuisement des stocks d’eau douce, pollution… Cette industrie agroalimentaire, que nous avons transformée en business, est un moteur majeur du changement climatique. Alors que la côte Ouest des États-Unis est ravagée par des incendies sans précédent, en partie dus au réchauffement climatique, les filières de l’agro-alimentaire libèrent toujours plus de Gaz à Effet de Serre (GES), encourageant ainsi le phénomène.Selon les derniers rapports du GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat), publiés en 2018, « la poursuite des émissions de gaz à effet de serre au rythme actuel ou à un rythme supérieur provoquerait un réchauffement supplémentaire et entraînerait de nombreuses modifications du système climatique mondial au cours du XXIème siècle qui seraient très probablement plus importantes que celles observées au cours du XXème siècle.

Projected climate changes

Ainsi, si nous ne changeons pas nos habitudes, le réchauffement climatique pourrait dépasser les 4 degrés Celsius d’ici la fin de ce siècle. Par ailleurs, les réserves souterraines, dont dépendent un tiers des habitants de la planète, sont menacées d’épuisement et de multiples espèces risquent l’extinction.

Climate changes

POURQUOI NOTRE MODÈLE DE CONSOMMATION ACTUEL EST NÉFASTE POUR L’ENVIRONNEMENT

Vous l’aurez compris, notre alimentation impacte grandement l’environnement. Même si le monde semble lentement en prendre conscience, il reste de nombreux changements à faire, et vite. En tant que consommateurs, nous sommes quotidiennement soumis à des choix lors de notre alimentation. L’industrie bovine étant l’une des industries les plus polluantes, notre mode de vie carnivore est un des principaux responsables de la pollution de la planète : destruction de la biodiversité, déforestation, émissions de gaz à effet de serre, changements climatiques, pollution des cours d’eau… En effet, pour faire simple, pour élever un bovin, il « suffit » de lui donner beaucoup de place, beaucoup d’eau, et beaucoup de nourriture et beaucoup de temps. Ainsi, aujourd’hui, 75 % des terres agricoles dans le monde servent à élever du bétail – c’est-à-dire à nourrir des bêtes qui serviront, ensuite, à nous nourrir. L’élevage bovin est ainsi l’une des principales causes des problèmes que notre environnement connaît aujourd’hui.

UNE LUEUR D’ESPOIR : ON SAIT CE QU’IL NOUS RESTE À FAIRE

Le temps presse pour notre planète. Nous devons agir avant qu’il ne soit trop tard. Heureusement, il reste de l’espoir, la conscience collective a compris que nous devions agir. Cette prise de conscience a été concrétisée en 2015, avec l’adoption à l’unanimité de deux accords cruciaux par les 193 pays membres de l’ONU : l’Agenda 2030 et l’Accord de Paris. Le premier regroupe un ensemble d’objectifs à atteindre en faveur du bien-être collectif et de la préservation de la planète. Avec le second accord, le monde s’engage à prendre de fortes mesures afin de limiter le réchauffement climatique à 1.5 °C. Alors oui, il ne reste pas beaucoup de temps, mais il reste néanmoins de l’espoir puisque nous savons ce qui nous reste à faire. La population mondiale ne cessant d’augmenter, l’industrie alimentaire doit prendre des réformes radicales afin de nourrir cette population grandissante sans mettre la planète en danger.

Limit

Pour le GIEC, au-delà des indispensables réductions de gaz à effet de serre, des solutions existent aussi du côté du système de production alimentaire et des habitudes de consommation qui doivent impérativement changer. Évidemment, ces mesures s’appliquent également à la nutrition sportive qui possède sa part de responsabilité dans la détérioration de l’environnement.

COMMENT NÄAK PARTICIPE À RÉDUIRE L’IMPACT ENVIRONNEMENTAL DE L’INDUSTRIE DE L’ALIMENTATION SPORTIVE 

Effectivement, qu’on le veuille ou non, l’industrie sportive participe au réchauffement climatique. Par exemple, les sportifs nécessitent un apport en protéines important. Or, nous avons vu l’impact environnemental de l’industrie de la viande sur la planète. Par ailleurs, l’organisation de courses à grandes échelles comme les marathons par exemple, engendre des quantités de déchets importantes (bouteilles plastiques, emballage de barres protéinées…) parfois directement déversées dans la nature. De même, la plupart des barres énergétiques ou compléments alimentaires que les sportifs consomment sont souvent des produits industriels qui ont une empreinte environnementale élevée. En tant que sportifs soucieux de sa santé et de son empreinte écologique, on a parfois l’impression de devoir choisir entre les deux.

C’est avec cet état d’esprit que Näak a été créé. En effet, lors de sa création en 2016, nos deux cofondateurs ont commencé à s’interroger sur le rôle de leur alimentation sportive et de son impact sur leurs performances et l’environnement. Ils ont pris conscience de la nécessité de disposer de produits alimentaires durables qui ont un impact positif sur la santé, les performances sportives et l’environnement. Dans l’impossibilité de trouver un produit qui répondaient à leurs critères, ils ont décidé de créer leur propre barre énergétique qui alliait performance, santé et respect de l’environnement.Ainsi, depuis la création de Näak en 2016, nous attachons une grande importance à l’environnement et nous nous engageons à créer des produits respectueux de notre planète. Il nous paraît également essentiel de ne pas limiter nos efforts à nos produits, mais plutôt d’adopter un comportement écoresponsable au quotidien, dans toutes les étapes de l’élaboration de nos produits, de leur développement à leur solution d’emballage. Retrouvez ci-dessous l’ensemble des actions engagées de Näak pour la préservation de l’environnement :

  • Choisir le grillon

Notre principale action engagée pour la protection de l’environnement réside dans notre choix de source protéique. À la base de notre projet, nous voulions créer une barre énergétique qui allait être une alternative saine, délicieuse et écologique à la plupart des barres sur le marché. Pour cette raison, nous avons choisi d’utiliser le grillon comme ingrédient vedette sur nos premiers produits. En effet, au-delà d’être un super-aliment riche en protéine complète avec tous les acides aminés essentiels et élevée en calcium, fer et oméga 3 et vitamine B12, le grillon est la source de protéine la plus écoresponsable sur la planète. Comme le montre le graphique ci-dessous, les grillons représentent une alternative largement plus écoresponsable au bœuf. En effet, sa production nécessite 12 fois moins de ressources fourragères et environ 2000 fois moins d’eau. Elle est également à l’origine de 100 fois moins d’émission de gaz à effet de serre comparée à l’élevage bovin.

    Cricket vs. beef

    Retrouvez ici un compteur en direct qui vous prouvera combien d’émission de gaz à effet de serre, d’eau, de surface, et de nourriture nous avons sauvés depuis la toute première barre Näak en remplaçant la protéine de bœuf par la protéine de grillon.

    • Choisir les protéines végétales

    Plus récemment nous avons lancé nos premières barre énergétiques ULTRA ENERGY à base de protéines végétales. En effet, es données ne cessent de prouver que les régimes alimentaires à base de plantes sont plus durables que les régimes alimentaires à base d’animaux, car ils utilisent moins de ressources naturelles et sont moins polluants. En moyenne, la production de protéines animales nécessite 11X plus d'énergie fossile que les protéines végétales pour la consommation humaine. En outre, un régime alimentaire omnivore nécessite 2,9X plus d'eau, 2,5X plus d'énergie primaire, 13X plus d'engrais et 1,4X plus de pesticides qu'un régime végétarien. Même la terre nécessaire à l'élevage de protéines animales est 6 à 17 fois plus importante que celle nécessaire à la production de protéines de soja.

    • Emballage durable

    Cependant, notre engagement pour la planète de s’arrête pas à nos produits. Chez Näak, nous nous efforçons d'utiliser autant que possible des emballages recyclables, ce qui réduit le besoin en matières premières à extraire et au traitement de nouveaux matériaux. En recyclant, vous contribuez à réduire la pollution et les émissions de gaz à effet de serre tout en préservant les ressources naturelles comme l'énergie et l'eau.

    • Diminuer les transports et prioriser les achats locaux

    Afin d’évoluer tout en respectant la planète dans son ensemble, nous incitons tous les membres de l’équipe, nos fournisseurs et nos clients à adopter des comportement écoresponsables. Notre source la plus importante de pollution réside dans le transport. Cela dit, nous faisons tout en notre possible pour réduire au maximum notre empreinte environnementale en mettant en avant les actions suivantes : chez Näak, on s'engage ​à diminuer les voyages d'affaires en priorisant les rencontres virtuelles avec nos clients pour diminuer les gaz à effet de serre émis par nos transports. Lorsque c’est possible, nous privilégions le télétravail qui aide à réduire notre nombre de déplacements par semaine. Par ailleurs, nous priorisons les fournisseurs et co-manufacturiers locaux pour diminuer les gaz à effet de serre émis par la livraison de nos commandes.

    • Limiter le gaspillage

      L’industrie alimentaire est reconnue comme étant une industrie qui gaspille beaucoup. Chez Näak, nous essayons de limiter le gaspillage le plus possible. On s'engage ​à limiter le gaspillage alimentaire en vendant nos produits à rabais ou en faisant des dons de produits lorsque leur date de péremption approche. Par ailleurs, nous considérons toujours les déchets que nos actions marketing peuvent engendrer avant de les implémenter (flyers par exemple).

      L’ensemble de ces mesures, nous incitons tous nos employés à les respecter, même lorsqu’il travaille depuis leur domicile. Ainsi, chaque mois, chaque membre de l’équipe se fixe un nouvel objectif afin de réduire leur empreinte environnementale, en privilégiant le vélo pour se rendre au travail par exemple. Évidemment à nous seuls nous ne pourrons annuler le réchauffement climatique, mais nous sommes convaincus que de nombreux petits changements peuvent conduire à de plus grands changements ! Alors tous ensemble, agissons, notre planète a besoin d’aide !

        cricket protein sustainability values

        ← Article précédent Article suivant →



        Laissez un commentaire

        Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés