OBTENEZ 15% DE RABAIS SUR VOTRE PREMIÈRE COMMANDE

En vous inscrivant à l'infolettre!

DÉCOUVREZ LES BOITES CADEAUX DE NOEL


LIVRAISON GRATUITE AU CANADA ET AUX US POUR dès 50$

NOVEMBRE SOLIDAIRE - 1 PRODUIT ACHETE = 1$ reversé pour aider les jeunes athlètes

Les 8 conseils de Mathieu Blanchard pour réussir sa nutrition sportive et ses entraînements

Le 6 novembre dernier nous recevions Mathieu Blanchard(@mathieu_kohlanta) sur notre live Instagram, coureur d’Ultra français et ambassadeur Näak. Il est revenu sur les points qui lui ont permis de progresser et qui lui permettent de repousser toujours plus loin ses limites. Pour Näak, il nous livre 10 conseils pour réussir sa nutrition et ses entrainements.

 

  1. ÊTRE SUR DU SPORT QUE L’ON VEUT PRATIQUER

En premier lieu, Mathieu insiste sur l’importance de savoir pourquoi se lancer dans l’Ultra trail "Avant de se lancer dans le monde de l’Ultra Trail, il faut bien se demander pourquoi on veut faire ça. Car il y a des courses de 10, 20, 30km dans lesquelles on peut s’amuser. Les ultras ont une dimension plus aventure que seulement sportive car dès que l'on y met un pied, de nombreux éléments sont à prendre en compte : météo, nutrition, stratégie."

 

  1. LA PROGRESSION

Il est très difficile de mesurer les progrès que l’on réalise lorsque l’on fait de l’Ultra Trail car les courses sont toujours différentes. Pour cela Mathieu utilise des segments de courses qu’il connait par cœur pour l’aider à évaluer sa progression. Cependant, pour progresser, Mathieu conseil de se fixer des compétitions comme objectif et d’y aller petit à petit en augmentant progressivement la difficulté de ses compétitions.

 

  1. LA CONSTANCE

Le corps accepte beaucoup mieux une charge ponctuelle et constante qu’une grosse charge rare. « Il est mieux de courir 4 fois 20 minutes dans une semaine qu’une fois 1 heures ». Il est donc préférable de s’entrainer avec de plus petites intensités afin d’etre capable de répéter les efforts sur la durée.

 

  1. LA RÉCUPÉRATION

L’ultra demande des efforts énormes pour le corps et il faut lui donner le temps de récupérer afin d’éviter toutes blessures. Mathieu croit également à la récupération via les poudres protéinées et plus particulièrement avec les protéines végétales. « Avec la protéine végétale je n’ai eu aucun problème digestif et pour la récupération musculaire j’ai eu beaucoup moins de courbatures »

 

  1. CASSER LA ROUTINE

La semaine type de Mathieu ? Il n’y en a pas… En effet il adapte ses semaines en fonction de ses échéances à venir en adaptant le terrain, le dénivelé et le nombre d’heure par semaine.

 

  1. UTILISER LA DURÉE ET LE DÉNIVELÉ DE COURSE PLUTÔT QUE LE MILLAGE

Pour un Ultra Athlète tout réside dans l’intensité. Le millage n’est pas l’unité de mesure utilisée par Mathieu car il réalise ses entrainements sur des terrains et avec des dénivelés différents en fonction de ses compétitions à venir. Il préfère donc utiliser le nombre d’heures parcouru dans la semaine.

 

  1. TROUVER UN ÉQUILIBRE DANS LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE

Il y a un équilibre à trouver pour que le renforcement musculaire ne devienne pas délétère pour mon objectif de course. Il faut savoir ou s’arrêter et effectuer des répétitions avec des poids qui soient suffisants pour « ne pas se blesser et de résister à la course » sans être pour autant dans un objectif de prise de masse musculaire.

 

  1. ÊTRE CONSCIENT QUE LA PRÉPARATION EST DIFFÉRENTE SELON LES ATHLÈTES 

Un livre préféré ? La bible du coureur de la clinique du coureur. Selon Mathieu la véritable force de se livre est qu’il recoupe toutes les informations sur la course mais qu’il a également « l’humilité de dire que sur certains nous n’avons toujours pas de réponse ». « Le corps Humain est complexe et nous ne pouvons pas affirmer que certaines choses marchent forcement sur tout le monde ».

 

QU’A-T-IL PENSÉ DES NOUVELLES BARRES NÄAK ULTRA ENERGY ?

« J’hallucine de la qualité des barres. Lors de mon premier défi avec ces nouvelles barres j’en mangeais 2 par heure pendant 11 heures. J’adore la texture. Ça fond dans la bouche. C’est comme une barre magique ! »

← Article précédent Article suivant →



Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés