OBTENEZ 15% DE RABAIS SUR VOTRE PREMIÈRE COMMANDE

En vous inscrivant à l'infolettre!

DÉCOUVREZ LES BOITES CADEAUX DE NOEL


LIVRAISON GRATUITE COMMANDES +70$

5 Secrets de nutrition donnés par nos athlètes pro d'ultra distance

Un mauvais plan nutritionnel est l'une des principales raisons des DNF (do not finish)  lors d'une course d'ultra endurance. La nutrition est donc aussi importante que la préparation physique et mentale. Nous avons demandé à nos athlètes professionnels leurs secrets de nutrition pour l'ultra distance et voici leurs réponses...

1. Comment fais-tu la recharge glucidique avant une course ?

Plan nutritionnel d'Arthur Joyeux-Bouillon

Arthur Joyeux-Bouillon : "Je commence ma  recharge glucidique à J-4 et je l’arrête à J-1. Je privilégie le riz blanc et les pâtes sans gluten pour les glucides sur chaque repas, une collation quand j’ai un petit creux plusieurs fois dans la journée, type banane ou gaufres Näak Ultra Energy™."

 

Maryline Nakache : "2 jours avant une course je privilégie les féculents (quinoa, patates douces ou patates, riz, céréales, pains...), les légumes cuits et les bonnes protéines (poissons, viandes blanches et protéines végétales). J'évite de manger trop de fibres, de crudités, de laitages ou d'aliments trop gras."

 

Martin Kern : "Globalement, j’ai une alimentation plutôt végétale mais les 3 jours précédents la course sont axés glucides. Tout y passe ! Côté hydratation, j'utilise une boisson riche en glucides pour arriver serein et en pleine possession de mes moyens."

 

2. Que manges-tu la veille d’une course ?

Des légumes verts pour préparer un ultra

Maude Mathys : "Ce que je trouve à manger si je suis à l'étranger ou comme d'habitude si je suis chez moi(muesli, légumes, yoghurt, oléagineux, chocolat (beaucoup !), lait, parfois du fromage et du pain. Je ne me prends pas la tête, je veille juste à ne pas manger des choses que je digère mal (sauce, friture, viande grasse)."

 

Arthur Joyeux-Bouillon : "Typiquement c’est quasiment tout le temps les mêmes repas, je sais que je les digère bien, c’est pour moi le principal. Bien digérer pour partir léger :
- Une portion de riz blanc cuit dans un bouillon (pour l’apport en sel)
- Une portion de légumes verts type haricots verts ou courgettes
- Une portion de protéine type œufs / viande blanche / poisson blanc"

 

Gregoire Curmer : "Toujours pareil la veille de course je ne change pas mes habitudes, je continue à manger des légumineuses avec un œuf."

 

3. Que prends-tu au petit déjeuner avant une course ?

Petit-déjeuner Näak avec des gaufres Ultra Energy

Martin Kern : "La même routine, porridge d’avoine avec banane, kiwi et des morceaux de chocolats. Un grand verre d’eau tiède avec une rondelle de citron. Un petit mug de thé vert parfumé ! "

 

Maryline Nakache : "Pour le petit déjeuner rien de particulier je garde mes habitudes : légumes cuits, pain + miel ou céréales protéinées, café, thé, oléagineux...et juste avant la course, je prends souvent une gaufre Näak Ultra Energy™."

 

Maude Mathys : " Là aussi pas de gros changement, si ce n'est que je mange nettement moins de fromage, de lait et de fruits. Des tartines traditionnelles, ou muesli si c'est une longue course, un peu de fromage parfois ou des œufs."

 

4. Quel apport calorique par heure vises-tu pendant une course ?

Thibaut Garrivier avec une barre Näak Ultra Energy

Thibaut Garrivier : "Je ne calcule pas mes apports et je fais cela de façon empirique avec 1 barre Ultra Energy™ par 45' environ et j'adapte le moment venu selon de nombreux paramètres (météo, effort, physionomie de course, relief, durée restante)."

 

Arthur Joyeux-Bouillon : "J’essaye de nouvelles quantités d’apports sur chaque nouvelle course mais pour l’instant je consomme 1 barre Näak par heure de course, donc environ 200kcal ! Ajouté à ça je prend un shaker de poudre protéinée Ultra Recovery sur chaque ravitaillement ou j’ai une assistance, avec une gaufre. J'adore ce mix."

 

Maryline Nakache : "Pendant la course je ne calcule pas. Je prends à manger selon mes sensations. Généralement au moins 150-200 kcal par heure en barres ou gaufres Näak et en plus je m'arrête au ravito."

 

5. Un conseil sur ta gestion des ravitos pendant une course ?

Marianne Hogan et Mathieu Blanchard

Marianne Hogan : "J’essaie toujours de faire les ravitaillements le plus rapidement possible, mais j’essaie surtout de rester calme et de profiter des moments avec ma crew (ça fait le plein d’énergie). À l’approche de chaque ravitos, j’aime mentalement me préparer à ce que je vais consommer."

 

Arthur Joyeux-Bouillon : "S’écouter !!! A les débuts je voulais suivre le plan établi en amont, même si j’avais envie d’autre chose sur les ravitaillements. Grosse erreur je pense, le corps est bien fait ! Si on a envie de salé alors il faut manger du salé, etc… tout en sachant ce qu’on est capable de digérer ou non bien sûr ! Et surtout bien s'hydrater, je bois sur chaque ravitaillement une flasque d’eau avant de la remplir de nouveau avant de partir ! "


Maude Mathys : "Je n'ai pas de conseil ravito à donner sur le ravitaillement si ce n'est qu'en ayant une sur-alimentation les 2 jours précédents, on a besoin de nettement moins de ravitos (en tout cas pour moi) ! "

 

 

Fueling Tips

← Article précédent Article suivant →



Français