OBTENEZ 15% DE RABAIS SUR VOTRE PREMIÈRE COMMANDE

En vous inscrivant à l'infolettre!

DÉCOUVREZ LES BOITES CADEAUX DE NOEL


LIVRAISON "TRACKABLE" GRATUITE AU CANADA POUR LES COMMANDES $50+

3% DES VENTES REVERSÉES POUR PRÉSERVER LES FORÊTS

3 conseils efficaces à essayer avant de franchir la ligne d'arrivée

Au cours des dernières semaines, voire des derniers mois, vous vous êtes préparé pour aujourd'hui. Nous sommes tous passés par là, le jour de la course, et il ne vous reste que quelques heures avant de franchir la ligne. Dès que vous vous réveillez, vous êtes inondé d'excitation comme si un tsunami de bonheur venait de vous frapper. La vie semble scintiller d'une teinte dorée à l'apparition du soleil. Peu après, comme une horloge à chaque fois, votre esprit commence à faire tourner toutes les possibilités malheureuses.

Soudain, vous vous sentez nerveux. Des pensées de "et si" vont inévitablement s'insinuer dans votre esprit, peu importe le nombre de fois où vous avez placé ce numéro de dossard sur votre poitrine. C'est un sentiment tout à fait naturel. Aussi inconfortable qu'elle puisse être, c'est simplement notre façon de nous préparer à ce qui nous attend. Heureusement pour vous, nous avons trois excellents conseils pour vous aider à garder votre esprit et votre corps prêts à franchir la ligne le jour de la course.

1. Faites le plein d'énergie plusieurs jours avant la course

L'alimentation de votre corps en vue du jour de la course est l'un des aspects les plus importants de l'entraînement. On ne dira jamais assez combien il est important de consommer les bons glucides au préalable. Vous pouvez effectuer ce processus 5 à 7 jours avant votre course. Pourtant, il peut aussi affecter de manière significative vos performances s'il est fait 3 jours avant le début de votre course. Suivez ce guide et votre corps disposera de la quantité parfaite de glycogène pour vous permettre de franchir la ligne d'arrivée.

Näak Blog | 3 Effective Tips To Try Before Toeing The Line On Race Day

Trois jours avant votre course :

- Essayez de consommer environ 50 % de glucides dans tous vos repas et collations. Pendant cette phase, vous aurez une forte consommation de glucides. Consommez des glucides complexes, tels que le pain et les pâtes à base de céréales complètes. Comme le processus de digestion est plus lent avec ces glucides, l'absorption du glucose est plus lente. Vous devez vous donner le temps de les digérer complètement pour être performant le jour de la course.

Deux jours avant votre course :

- Il est temps de réduire les glucides complexes et de passer aux glucides simples, qui se digèrent plus rapidement. Pour cette partie de votre phase de charge, le pain blanc, les pâtes et les fruits sont d'excellentes sources.

- Gardez les friandises pour après la course ! Malgré la tentation de faire le plein d'aliments riches en graisses saturées, comme les beignets et les biscuits, ceux-ci vous laisseront un sentiment de léthargie le lendemain et doivent être évités.

La nuit précédente :

- Respectez votre plan de repas à base de glucides simples avec une petite portion de protéines et de légumes. L'idéal est de prendre un shake protéiné avec un repas simple 3 à 4 heures avant de se coucher. Lorsque vous choisissez votre source de protéines, visez une protéine complète avec tous les acides aminés essentiels nécessaires à la synthèse des protéines. Notre poudre protéinée Ultra Recovery est composée de protéines végétales complètes, ou à base de grillons, afin que vos muscles se reconstruisent et récupèrent à un rythme optimal.

2. Rituels d'avant-course et visualisation

Avant le jour de la course, un plan solide est l'un des moyens les plus faciles de calmer vos nerfs. Suivez-le en tout temps. Le rituel d'avant-course peut vous donner un ensemble de directives qui vous permettront de garder votre esprit sur la bonne voie.

La veille, préparez tous vos vêtements et fournitures pour le lendemain. Le jour J, réveillez-vous suffisamment tôt pour avoir le temps de passer en revue le parcours de la course pour repérer les dénivelés et les virages, les possibilités de photos et les petits détails.

Un autre conseil utile est de vous offrir le cadeau du temps, en vous assurant d'arriver au moins une heure plus tôt le matin avant la course.

Näak Blog | 3 Effective Tips To Try Before Toeing The Line On Race Day

La pratique rituelle de votre plan peut même renforcer votre confiance, ce qui a un effet positif sur vos nerfs. L'inquiétude est simplement notre réponse à l'exploration de l'inconnu. Il pourrait y avoir un million de résultats différents le jour de la course, mais suivre votre rituel d'avant course vous aidera au moins à vous concentrer sur les choses que vous pouvez contrôler.

Ce qui se passe ensuite, eh bien, c'est le destin.

Le pouvoir de la visualisation est une excellente pratique à intégrer dans votre préparation avant la course. Notre réalité a tendance à suivre la direction que notre esprit indique. Prendre un moment pour visualiser une course réussie, quelle qu'elle soit pour vous, aide à soulager l'intimidation de l'inconnu. Vous pouvez vous préparer à un succès futur en visualisant une victoire dans le présent.

3. S'échauffer pour réussir


On croit souvent à tort que l'exécution d'une routine d'échauffement fatiguera vos muscles avant le début de la course. Cependant, si vous vous êtes suffisamment entraîné, cela ne pourrait pas être plus éloigné de la vérité.


L'échauffement avant la course présente de nombreux avantages, et 15 minutes de course facile n'épuiseront pas vos réserves de glycogène au point de vous faire perdre votre énergie.

Lorsque votre corps se réchauffe, votre température interne augmente littéralement et se réchauffe. Cette augmentation de la température centrale incite l'oxygène de votre corps à se déplacer plus rapidement, ce qui prépare les muscles à la course difficile qui s'annonce.

Näak Blog | 3 Effective Tips To Try Before Toeing The Line On Race Day

En suivant ces trois étapes simples, vous devriez être prêt à aborder votre prochaine course avec la plus grande confiance.

Si c'est la première fois que vous faites le plein de glucides, pensez à vous entraîner quelques semaines, voire un mois, avant la grande course. Il est essentiel de découvrir les aliments qui alimentent le mieux votre corps et vous permettent de vous sentir aussi à l'aise que possible au moment de la performance.

Consultez tous nos conseils nutritionnels sur notre blog pour plus de guides sur ce qu'il faut manger avant et après votre prochain événement.

← Article précédent Article suivant →



Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

x

français