OBTENEZ 15% DE RABAIS SUR VOTRE PREMIÈRE COMMANDE

En vous inscrivant à l'infolettre!

DÉCOUVREZ LES BOITES CADEAUX DE NOEL


LIVRAISON "TRACKABLE" GRATUITE AU CANADA POUR LES COMMANDES $50+

3% DES VENTES REVERSÉES POUR PRÉSERVER LES FORÊTS

5 conseils d'un entraîneur de trail running que vous devez connaître : Liam Walke

Se former à la pratique du trail running (course en sentier) peut s'avérer une tâche trépidante et difficile. Des heures de recherche en ligne, des points de vue divergents et le fait de ne pas savoir quoi/qui croire peut vous laisser avec d'horribles habitudes de course. Cela peut même vous faire régresser si vous ne faites pas attention. Nous sommes là pour vous guider vers le chemin du succès. Nous avons discuté avec un coach expérimenté en ultra/trail running, Liam Walke, des 5 choses les plus importantes pour améliorer votre trail ou votre course en sentier afin que vous puissiez vous passer des recherches sur internet !

Näak Blog | 5 tips from a trail running coach you need to know - with Liam Walke

1. Tout d'abord, prenez soin de VOUS !

""L'entraînement exige que vous poussiez à travers un inconfort, mais c'est un inconfort physique auto-infligé. Il est facile de perdre cela de vue et de se contenter de surmonter la fatigue, une mauvaise alimentation, des relations malsaines, le manque de sommeil, le stress, etc."

"Cependant, cela se terminera très certainement par une blessure ou un épuisement, ou simplement par le développement d'une relation négative avec la course à pied."

Il peut être facile de se perdre dans l'excitation ou la détermination et de se pousser au-delà de ses limites. Cependant, prendre soin de soi est le premier aspect sur lequel il faut se concentrer lorsqu'on cherche à devenir plus performant.

Trouver un équilibre dans sa vie est la clé du succès.


Que ce soit au travail ou dans les loisirs, si vous allumez votre bougie par les deux extrémités, elle est destinée à s'éteindre rapidement. Soyez indulgent envers vous-même. La progression prend du temps. 


Rappelez-vous pourquoi vous avez commencé à courir et gardez toujours ce sentiment, près de votre cœur. Elle est là pour ajouter de la valeur à notre vie, pas pour incarner ce que nous sommes en tant qu'êtres humains.

"La course à pied est peut-être l'une de vos passions, mais n'en faites pas ce que vous êtes... Vous êtes vous, indépendamment de votre dernier PB ou de votre dernier DNF. Et vous devez prendre soin de vous."


2. Ne vous focalisez pas sur la spécificité.

"Il ne fait aucun doute qu'une certaine quantité de spécificité (terrain le jour de la course) est essentielle, en particulier dans le bloc qui précède une course. Mais il existe également des preuves raisonnables que trop de spécificité, trop tôt, ne fait que vous ralentir."

La spécificité, en course à pied, suggère que vous vous entraîniez sur le même terrain que celui sur lequel vous souhaitez performer. Cela peut être le climat, le degré de randonnée, la longueur, etc.

Bien qu'il y ait des avantages évidents à étudier le terrain et à se préparer sur des terrains similaires que votre course à venir, vous pouvez rapidement tomber dans l'excès.

"Les personnes qui s'entraînent toute la saison avec un sac à dos sur des terrains très escarpés pour 

Cela peut paraître absurde pour certains, mais en n'ayant pas un régime d'entraînement bien équilibré, vous courez le risque de surmener certains groupes musculaires et de laisser les autres à la traîne.

"Il existe quelques exemples de performances spectaculaires d'athlètes s'entraînant sur un terrain qui ne ressemble en rien à celui du jour de la course. La victoire de Kaci Lickteig à 

La forme, la technique, le rythme et toutes les bases fondamentales sont les facteurs les plus importants à prendre en compte, au lieu de se focaliser sur la puissance pour franchir cette section difficile qu’est la montée.

La performance en course à pied est un projet à long terme. Si vous pouviez atteindre votre apogée en un an d'entraînement intensif, il y aurait beaucoup plus de Jim Walmsleys ou Courtney Dauwalters.

Näak Blog | 5 tips from a trail running coach you need to know - with Liam Walke

5. Optimisez vos habitudes alimentaires

"La nutrition en course est potentiellement le facteur le plus critique pour les coureurs d'ultra. Plus la distance est longue, plus les éléments de votre nutrition et de votre force mentale jouent un rôle important."

Il n'est pas étonnant que notre corps soit alimenté par ce que nous mangeons. En tant que coureur, vous devez également penser à QUAND vous allez manger. Pour devenir une star de l'endurance, vous devez vous habituer à manger sur le pouce.

"Si vous n'arrivez pas à absorber des calories pendant une course de 100 km, vous ne terminerez pas, et encore moins vous ferez un bon résultat. On ne saurait trop insister sur l'importance de mettre au point une stratégie qui fonctionne pour vous dans le contexte du type de course, du terrain et de la distance pour lesquels vous vous entraînez... 200-300 calories par heure est la norme."

Une fois que vous avez maîtrisé l'alimentation en mouvement, il est temps de vous pencher sur les composants nutritionnels des aliments que vous consommez.

Pendant vos courses, vous devez alimenter votre corps avec des glucides à IG (indice glycémique) élevé, qui se décomposent plus rapidement pendant la digestion, ce qui améliore les performances pendant l'effort.

Veillez également à choisir des collations appropriées pour vos courses. Recherchez ceux qui sont faciles à mâcher et à avaler. Les biscuits, les barres hyperprotéinées, les noix, etc. peuvent souvent laisser votre bouche sèche et poudreuse. Cela vous fait perdre votre concentration sur la course et vous laisse au contraire placer toute votre énergie à essayer de ne pas vous étouffer.

La texture moelleuse des barres Näak Ultra Energy a été développée en pensant aux entraînements d'endurance, spécifiquement pour être facile à consommer lorsque vous en avez le plus besoin. Les 200 calories que nos barres fournissent sont ce que nous avons trouvé de mieux pour les entraînements de longue distance.

Liam souligne également que le sommeil est un élément essentiel de tout processus d'entraînement, au même titre qu'une alimentation équilibrée.

"Si je commence à me sentir mal ou à manquer d'énergie au cours d'un gros bloc d'entraînement, c'est rarement dû à la course elle-même. C'est invariablement parce que je ne prends pas le temps de préparer des repas correctement équilibrés ou que je ne dors pas assez."

Näak Blog | 5 tips from a trail running coach you need to know - with Liam Walke

Pour plus d'informations sur l'alimentation pendant un ultra, lisez notre article Combien de calories dois-je consommer pendant un ultra, qui met en évidence tous les avantages, et toutes les autres questions que vous pourriez avoir sur le sujet.

Liam Walke, @liamonthetrail, est un athlète/entraîneur expérimenté en course en sentier et ultra marathon. Nous sommes également fiers que Liam fasse partie de l'équipe 2021 de Näak. Ses principes dans la vie, et dans la course à pied, sont centrés sur le bonheur, l'inclusivité et la performance. 

N’oubliez pas de nous suivre sur Instagram @naakbars pour rester à jour avec tous les membres de notre équipe et nos athlètes. Prenez  soin de vous et amusez-vous !.

Trail Running

← Article précédent Article suivant →



Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

x

Français