OBTENEZ 15% DE RABAIS SUR VOTRE PREMIÈRE COMMANDE

En vous inscrivant à l'infolettre!

DÉCOUVREZ LES BOITES CADEAUX DE NOEL


LIVRAISON GRATUITE AU CANADA POUR LES COMMANDES À PARTIR DE 50$

Näak Ambassador Vincent Duguay

Champion en athlétisme

QC, CANADA

"L’entraînement en général est une bonne manière de garder un équilibre de vie."

Depuis presque 10 ans j’ai parcouru un long chemin ! 2019 a été pour moi une année où j’ai réalisé plusieurs records dont je suis fier. J’ai notamment été 14ème au monde (800m) lors Championnat du monde militaire CISM. Il s'agit du meilleur classement jamais enregistré par un militaire canadien en Athlétisme, depuis l’inauguration des jeux, à Rome en Italie, en 1995. Je fais partie de l’ Athlète Elite "Programme Excellence de la Fédération Québécoise d'Athlétisme" selon le M.E.L.S. Je pense qu'en étant sérieux, discipliné et motivé on peut accomplir de grandes choses, tout est une question de volonté ! Avec la pandémie actuelle, des évènements sont annulés mais je suis présentement en discussion pour aller en Suède dès que les contraintes reliées au confinement seront mises de côté. Sinon j’ai peut-être un projet de camp de compétitions en Australie et en Floride dans les mois qui suivront.

Suivre

ACCOMPLISSEMENTS

2019Historique: Inscription au top 10 de tous les temps sur: 1000m, 800m en salle et 600m en salle. (Nouveaux records personnels 2019)
2019Championnat du monde militaire CISM : 14ème (800m): Meilleur classement pour un militaire canadien depuis l’inauguration des jeux (1995.)
2018Sélection sur l’équipe canadienne pour les 58 ièmes Championnats du Monde Militaires Cross-country 2018, à Luanda, Angola.

Qu’est ce qui te motive tous les jours à t’entraîner ?

Le dépassement de soi et le sentiment d’accomplissement personnel. L’entraînement en général est une bonne manière de garder un équilibre de vie. Cela permet de ‘’laisser aller mon fou’’ en dehors de mon travail et de ma vie personnelle. Après un entraînement, je me sens relax, détendu et mes idées sont plus claires. Les compétitions sont aussi une énorme source de motivation, me permettant de me donner des points de repère, de battre mes propres records et d’abaisser les marques laissées par d’autres auparavant.

As-tu une personne qui t’inspire ?

Charles-Philibert Thiboutot, olympien (1500m Rio 2016). Charles est un athlète de mon groupe d’entraînement au centre provincial de haute performance à Québec. Il est le seul athlète de notre groupe à avoir participé aux Jeux olympiques. Il s’agit pour moi, et pour de nombreux athlètes de notre groupe d’un modèle à suivre de plus que nous avons le même entraîneur; Félix-Antoine Lapointe. Charles est un athlète qui donne son 110% à l’entraînement. Son éthique de travail et sa motivation sur la piste et en dehors de la piste sont hors pair. À l’heure actuelle, Charles détient de nombreux records du Québec et son nom est inscrit dans le top 10 de tous les temps du Québec sur plusieurs distances. C’est une personne qui par ses performances et son intensité d’entraînement est inspirante. C’est un excellent modèle québécois à suivre.

Quelles sont tes astuces pour ne pas subir de baisse d’énergie pendant tes championnats ?

Une part importante de mes performances en championnats, en compétitions ou lors de blocs d’entraînement clé est la récupération. Une bonne récupération fait foi de tout. J’effectue beaucoup d’exercices de récupération (étirements, foam roller, Bain de glace et autres), pour que je puisse récupérer le plus rapidement possible. Une bonne partie de ma récupération passe par le sommeil. Le sommeil est un des déterminants majeurs de la récupération. C’est grâce à de bonnes nuits de sommeils et une constance dans mes exercices de récupération que je base ma préparation en championnats. Une nutrition saine et équilibrée s’ajoute aussi à mes facteurs clés de succès.

Quel est ton meilleur souvenir de course ?

La première fois où j’ai couru sous les 49 secondes sur 400m, en enregistrant un chronomètre de 48,66. C’était le 6 juin 2015 sur la piste de l’Université Laval à Québec. Je m’en rappelle encore comme si c’était hier. Je revenais d’un camp d’entraînement en altitude d’un mois à Mammouth Lakes en Californie. Je venais de réaliser mon 1er chronomètre en 1,50 sur 800m deux semaines plus tôt. J’étais en forme de plus longue distance à ce moment, donc j’ai été très surpris d’enregistrer ce chronomètre de 48,66 et de réaliser ce record personnel, écrasant mon ancienne marque de presque 1 seconde. Plusieurs de mes amis pourraient croire que d’avoir couru mon premier 800m sous la barrière du 1,50,00 serait mon meilleur souvenir de course, mais il en demeure qu’à ce moment, j’étais vraiment dû pour effectuer ce chronomètre contrairement au 400m où c’était une agréable surprise. De plus, j’ai toujours eu beaucoup plus de plaisir à courir chez moi à Québec devant ma famille et mes amis qu’à l’extérieur. Cela est une autre raison pour laquelle le fait d’avoir arrêté le chronomètre à 48 secondes 66 centième cette soirée-là à Québec demeure à ce jour mon meilleur souvenir de course.

Quelle est la première chose que tu aimes faire après une course ?

Je me dirige vers la poubelle la plus proche et …. je vous laisse deviner! Le 800m est des courses les plus difficiles en athlétisme. Le corps génère beaucoup d’acide lactique. Les 100 derniers mètres de la course sont extrêmement difficiles. C’est pour cette raison que dès que je traverse la ligne d’arrivée, je dois prendre quelques minutes avant de reprendre mes esprits.

Quelle est ta musique du moment ?

Drake toosie slide

Quel est ton produit Näak préféré ?

La Barre Ultra Énergétique Choco-Banane!