OBTENEZ 15% DE RABAIS SUR VOTRE PREMIÈRE COMMANDE

En vous inscrivant à l'infolettre!

DÉCOUVREZ LES BOITES CADEAUX DE NOEL


LIVRAISON GRATUITE AU CANADA ET AUX US POUR dès 50$

NOVEMBRE SOLIDAIRE - 1 PRODUIT ACHETE = 1$ reversé pour aider les jeunes athlètes

Nutrition sportive pour les athlètes ultra endurance

La nutrition est un facteur majeur dans la progression et la performance sportive. En effet, la nutrition est même considérée comme la quatrième discipline du triathlon.

Informations générales

Tout d’abord, il faut savoir que l’alimentation est une science en elle-même. C’est un sujet complexe, en évolution constante et qui demande de réelles connaissances. Ce n’est pas pour rien que le métier de nutritionniste existe!

Ensuite, il faut bien être conscient qu’ il n’existe pas de régime parfait. Chaque individu est différent et ses besoins le sont aussi. Ces derniers varient selon de nombreux facteurs : âge, sexe, métabolisme, activité physique (durée, type, intensité…), objectifs, etc

Par exemple, une personne se préparant pour un triathlon n’aura pas les mêmes besoins qu’une personne qui sort de son entrainement de musculation. Et deux personnes suivant le même entrainement n'auront pas les mêmes besoins non plus. Ainsi, il ne suffit pas de suivre des recommandations, il faut écouter et apprendre à connaître son propre corps.

Une activité sportive traduit une utilisation accrue d’énergie par les muscles. Cette énergie est apportée par notre alimentation, qui joue donc un rôle majeur dans la performance, mais également dans la croissance, la santé, et la récupération. La nutrition est d’ailleurs souvent qualifiée de 4ème discipline du triathlon, et ne devrait être négligée par aucun athlète.

Le point fondamental est d’ équilibrer les apports avec les dépenses énergétiques. Mais il existe des stratégies pour rendre notre alimentation la plus bénéfique possible (répartition des nutriments, timing, quantité…).

Mais que se passe-t-il exactement dans notre corps ? Les muscles transforment l’énergie chimique en énergie mécanique. Cette énergie chimique provient des macronutriments. Il en existe 3 types : les lipides, les glucides et les protéines. La plupart des cellules de notre corps sont capables d’utiliser tous ces éléments pour produire de l’énergie, sauf les cellules nerveuses et les globules rouge qui sont glucodépendantes. Cependant, tous les nutriments n’ont pas la même utilisation et la même capacité énergétique.

Les macronutriments

 

Les glucides

Les glucides représentent la principale source d’énergie de notre organisme. Ils sont digérés et transformés en glucose (à l’exception des fibres). Le glucose est la molécule énergétique la plus accessible pour les muscles. Cette dernière est stockée dans les cellules musculaires et le foie sous forme de glycogène (molécules de glucose accrochées les unes aux autres), ainsi que dans le sang où son taux est régulé par l’insuline. C’est également le carburant indispensable du cerveau et du système nerveux central.

Le glucose est utilisé par le corps à toutes les intensités et peut même être utilisé sans oxygène (en anaérobie) dans le cas d'un effort bref et intense (10 à 180 secondes). Quand l’effort se prolonge, le corps met en place les voies oxydatives, c’est à dire les voies utilisant de l’oxygène. Celles-ci sont plus lentes mais bien plus intéressantes du point de vue énergétique. 

Les glucides ont un avantage sur les lipides car ils libèrent une plus grande quantité d’ATP (élément qui fournit l’énergie au niveau moléculaire) par volume d’oxygène délivré aux cellules. Quand les réserves de glycogène du corps deviennent vraiment basses, la performance est compromise, l’effort ne peut guère être prolongé. Dans le milieu du triathlon, cette situation se traduit par l'expression "hitting the wall".

Une barre Näak contient 28 grammes de glucides naturels non raffinés provenant des dates et du sirop d’érable et permettant un apport d'énergie stable et durable. En apprendre plus sur les barres Näak ici!

Les lipides

En plus d'être une source d’énergie pour les muscles, les lipides ont de nombreux rôles majeurs dans l’organisme comme l'absorption des vitamines liposolubles (solubles dans le gras, par opposition aux hydrosolubles, solubles dans l’eau), la constitution de la membrane des cellules, la formation des hormones… C’est un nutriment très énergétique car dense en calories. Les lipides sont surtout utilisés par l’organisme lors d’un effort d’intensité faible à moyenne de longue durée. Ils peuvent être rendus plus facilement accessibles pour l’organisme grâce à l'entraînement. Ils sont une source extrêmement importante et quasi inépuisable d’énergie dans notre corps. La masse grasse constitue entre 10 et 20% de la masse totale d’un homme en bonne santé et entre 18 et 28% pour une femme.

Il est intéressant de noter que les barres Näak contiennent des  lipides de qualité dont beaucoup d’oméga-3, et ce dans un ratio optimal avec les oméga-6. Ces acides gras sont particulièrement importants pour les sportifs car ils ralentissent l'inflammation, stimulent le système immunitaire, rendent les lipides plus disponibles, et participent à l'adaptation du système nerveux et au renouvellement cellulaire, améliorant ainsi la récupération.

Il existe de nombreuses formes de lipides ayant des propriétés bien différentes. En apprendre plus sur les lipides ici.

Les protéines

Les protéines n’ont pas un rôle énergétique important: elles représentent seulement 5 à 10% du substrat utilisé pour produire de l’énergie lors d'un effort qui dure au moins une heure. Elles sont dégradées par le foie pour maintenir les réserves de glucose lorsque celles-ci deviennent trop faibles. Cette situation est à éviter au maximum car elle nécessite la dégradation des protéines contractiles (muscles). Pour faire simple, le corps s'auto-digère.

Les protéines ont surtout un rôle structural. Elles sont utilisées par l’organisme pour construire les fibres musculaires. La stimulation et le stress musculaire liés à l'entraînement entraînent une adaptation : la synthèse de cellules musculaires. Elles ont donc un rôle important dans la récupération et la progression du sportif. 

Pour faire court, il est évident que les protéines sont un constituant important dans une barre énergétique. La poudre de grillon apporte ainsi 10 grammes de protéines complètes à chaque barre Näak.

En apprendre plus sur les protéines.

Les micronutriments


Le sportif doit également porter une attention particulière aux micronutriments, en particulier au calcium, au fer, aux vitamines D et aux antioxydants. En effet, l’exercice physique utilise des voies métaboliques dans lesquelles les micronutriments sont nécessaires. De plus, lorsque le corps s'adapte à l'effort, ses besoins en micronutriments augmentent. Il faut ainsi veiller à ne pas en manquer ! Cependant, les micronutriments améliorent la performance seulement s’ils compensent une déficience déjà présente.

Le fer

Le fer est un des constituants des globules rouges. Il a donc un rôle important dans l’apport de l’oxygène aux muscles. Ainsi, il est indispensable d’en inclure suffisamment dans son alimentation. Une déficience en fer entraîne une diminution des fonctions musculaires et limite la capacité physique, ce qui compromet l’adaptation liée à l'entraînement, et ainsi la performance.

Plus généralement, le fer a un impact important sur la santé en général, influençant la performance mentale et physique. C'est pourquoi le niveau de fer est à surveiller en particulier à certains moments tels que les périodes de croissances, d'entraînement en altitude, de perte de sang, etc.

Un gros atout de la barre Naak est sa teneur en fer. En effet, un barre couvre 25% des apports journaliers minimums recommandés.

En apprendre plus sur le fer ici. 

Le calcium

Le calcium a de nombreuses fonctions dans le corps humain, notamment dans la croissance, la maintenance et la réparation des tissus osseux, mais également dans la contraction musculaire, le système nerveux et la coagulation sanguine.

Le grillon en est une source importante, contenant plus de calcium que le lait !

La vitamine D

La vitamine D a pour rôle de réguler l'absorption et le métabolisme du calcium et du phosphore. Elle joue ainsi un rôle dans la santé osseuse et aide les fonctions musculaires et donc la performance sportive en général.

Les antioxydants

Les antioxydants sont des molécules qui protègent les cellules de notre corps contre le stress oxydatif (oxydation des tissus). Lors de la pratique sportive, notre corps produit des radicaux libres qui sont à l’origine de ce stress. Les antioxydants neutralisent leurs effets néfastes. Les principaux antioxydants sont les vitamines A, C et E, les flavonoïdes, les caroténoïdes ou encore le sélénium.

Mais attention, dans la plupart des cas, un régime alimentaire adapté est suffisant pour couvrir tous ces besoins, il n’y a pas besoin de prendre de suppléments.

L'eau et les électrolytes

Enfin, il est important de rester correctement hydraté tout au long de la journée. Apprenez-en plus sur  l’hydratation et les électrolytes.

Barres Énergétiques Ultra Endurance Näak

Näak Energy Bars Ultra sport nutrition

Avec un rapport glucides/protéines de 4:1, les Barres Énergétiques Ultra Endurance Näak vous fournissent des quantités suffisantes de glucides pour compléter vos niveaux de glycogène musculaire de la manière la plus efficace possible grâce à l'ajout de protéines, ce qui améliore l'absorption du glucose par vos cellules musculaires et réduit la fluctuation du niveau d'énergie. De plus, chaque Barre Énergétique Ultra Endurance Näak contient 180 mg d'électrolytes. Elles sont riches en sodium et en potassium pour deux raisons : aider les athlètes à équilibrer leur niveau d'électrolytes perdus par la sueur pendant l'exercice et prévenir les crampes musculaires lors de défis physiques intenses.

Commandez vos barres Näak pour vous aider à devenir la meilleure version de vous-même !

Nutrition

← Article précédent Article suivant →



Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés